Livraison offerte à partir de 45 euros (France métropolitaine)

L’importance du pH dans les cosmétiques

L’importance du pH dans les cosmétiques

La peau est le plus grand organe de notre corps. Composé de 3 couches, sa principale fonction est d’agir comme une barrière protectrice contre les agents extérieurs ; et pour réaliser efficacement sa fonction protectrice, le pH joue un rôle très important.

Le pH de la peau est constamment affecté par des agents extérieurs, tels que la pollution, la température ou les produits chimiques agressifs. Il est donc très important que les cosmétiques respectent le pH de la peau, la rendant plus résistante et moins sensible.

Qu’est-ce que le pH ?

Le pH détermine l’acidité d’une substance. Il est mesuré sur une échelle de 0 à 14. Si le pH est compris entre 0 et 7, il est acide, 7 est neutre et 7-14 est basique.

Selon des études, la peau est connue pour avoir un pH légèrement acide, entre 4 et 7, selon les zones du corps. Cette acidité est due au manteau acide de la peau, composé de sébum (acides gras libres), mélangé à l’acide lactique et aux acides aminés de la sueur. 

Le pH de la peau varie selon le genre, l’âge et la zone du corps.

Pourquoi le pH de la peau est-il important ?

Pour comprendre cela, parlons un peu des fonctions du manteau acide. Le manteau acide a de nombreuses fonctions, telles que la protection contre les attaques de bactéries, de champignons et de virus, le maintien de l’humidité et l’intégrité de la flore bactérienne de la peau.

Elle joue également un rôle important dans le maintien de l’équilibre de la barrière de perméabilité de l’épiderme, qui est constituée de céramides, de cholestérol et d’acides gras. Les enzymes responsables de la formation des céramides de la peau fonctionnent à un pH proche de 5.

Lorsque notre peau subit un changement de pH, la composition lipidique de notre manteau acide est modifiée et, avec elle, ses fonctions de barrière.  En outre, lorsque le pH de la peau augmente, la cohésion et la desquamation de la couche cornée sont affectées.

Des études ont montré que la peau dont le pH est inférieur à 5 est en meilleure condition en termes d’hydratation et de composition bactérienne que celle dont le pH est plus élevé.

L’altération de la composition du manteau acide peut entraîner des effets indésirables sur la peau, tels que l’inflammation, la dermatite atopique, l’acné, la peau déshydratée, entre autres.

Quels sont les facteurs qui influencent la peau ?

Le pH de la peau est influencé par des facteurs externes et internes.

Facteurs externes

  • Changements de température et d’humidité
  • La pollution
  • Nettoyage trop fréquent
  • Produits chimiques
  • Cosmétiques au pH très basique
  • Tabac
  • Radiation solaire
  • Alimentation

Facteurs internes

  • L’âge : le pH de la peau d’un bébé se situe entre 5,5 et 6,5 car son manteau acide n’est pas encore complètement formé.
  • Génétique
  • Hormones
  • Couleur de la peau
  • Genre : en général, le pH de la peau masculine est plus acide que celui de la peau féminine, en raison d’une production plus importante de sébum.

pH dans les différentes zones du corps

Le pH de la peau varie entre 4 et 7, selon les zones du corps et le biotype de la peau.

Peau grasse – Entre 4,9 et 5,0

Peau normale – Entre 5,2 et 5,5

Peau sèche- Entre 5.7 et 5.9

L’importance du pH dans les cosmétiques

Nous avons déjà évoqué l’importance de maintenir la composition du manteau acide de la peau.

Si nous utilisons des cosmétiques au pH très basique (supérieur à 7), la structure lipidique du manteau acide sera affectée, altérant le bon fonctionnement de notre barrière cutanée.

Plus le pH du cosmétique est alcalin, plus le manteau acide sera altéré.

Pour mesurer le pH d’un cosmétique, on utilise un appareil appelé pH-mètre qui mesure l’acidité de la solution. Une autre option, plus fréquente et moins chère, consiste à utiliser des rubans de mesure du pH.

Par définition, seules les substances aqueuses ou hydrosolubles ont une valeur de pH.

Le meilleur moyen de maintenir le pH de votre peau

Voici quelques conseils pour maintenir le pH de votre peau.

Utilisez des nettoyants doux : choisissez des nettoyants en fonction de votre type de peau et respectueux du manteau acide. Le pH d’un nettoyant pour le visage doit être compris entre 5,5 et 5,5. Vérifiez également qu’ils ne contiennent pas de détergents ou de tensioactifs agressifs.

Ne vous nettoyage pas trop le visage : en plus d’être contre-productif, cela met en danger le pH de votre peau. Lavez votre visage deux fois par jour, au lever et avant de vous coucher.

Utilisez un toner pour le visage : cet ingrédient si souvent utilisé dans la routine beauté a pour fonction de resserrer les pores et d’équilibrer le pH de la peau, entre autres. Appliquez-le après le nettoyage et avant la crème hydratante.

Hydratez votre peau : quel que soit votre biotype de peau, il est nécessaire d’hydrater votre peau pour éviter la perte d’eau.

Exfolier : l’exfoliation de la peau est une étape très importante de notre routine beauté complète. En abusant de cette étape, on peut également modifier le pH de notre peau. La fréquence à laquelle vous exfoliez votre peau dépend de votre type de peau.

Utilisez un écran solaire : très important ! Les rayons UV modifient également le pH de la peau.

Optez pour un régime acide : les aliments qui sont acides à l’extérieur du corps (agrumes, légumes ou fruits) deviennent alcalins dans le corps ; et la plupart des aliments d’origine animale qui sont alcalins avant la digestion deviennent acides après la digestion. Optez pour un régime riche en aliments acides, comme les légumes et les fruits, tout en maintenant une alimentation équilibrée.

Évitez les ingrédients comédogènes qui peuvent obstruer vos pores.

Bibliographie

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/18489300/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2695850/

https://www.karger.com/Article/Abstract/66140

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/12010071/

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/9764852/

https://www.researchgate.net/publication/5361777_Natural_skin_surface_pH_Is_on_average_below_5_which_is_beneficial_for_its_resident_flora

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/3102625/

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/12180892/

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Ces articles peuvent vous intéresser

Découvrez nos nouveautés et apprenez avec nous

CONNECTION